skip to Main Content
Expert en maîtrise des processus industriels
tel +33 (4) 79 34 31 20

Qu’est-ce que le SPC ?

SPC est un sigle signifiant « Statistical Process Control », ou en français : Maîtrise Statistique des Procédés.

Cette technique a connu un essor très important dans les années 80 dans l’industrie automobile américaine.

L’objectif principal de cette technique est, grâce au contrôle qualité de la production en continu et par prélèvement, de réduire les taux de rebut ou de retouche, par anticipation de la non-qualité.

Pour une production industrielle donnée, produisant des pièces sur lesquelles des mesures sont effectuées, le SPC va consister à réaliser, à intervalle régulier, les étapes suivantes :

  • Prélever un échantillon de pièces sur la production (par exemple 5 pièces)
  • Mesurer les caractéristiques de cet échantillon (par ex hauteur, largeur et longueur de ma pièce)
  • Calculer la moyenne et l’étendue (max-min) sur mes 5 pièces pour chacune de mes caractéristiques
  • Reporter ces valeurs sur des graphiques temporels appelés « cartes de contrôle »
  • Appliquer des lois statistiques qui permettent de connaître le comportement de la population totale de mes pièces, même si je ne traite que des échantillons
  • En cas d’alerte, rechercher les causes et prendre éventuellement des actions correctives
  • Recommencer à l’étape 1

Parmi les alertes, on va notamment détecter des dépassements de limites de contrôle (qui sont plus serrées que les limites de tolérances) et les dérives qui démontrent qu’un processus est en train de se dégrader.

On voit que l’on va alors pouvoir réagir sur le processus de fabrication avant de fabriquer des pièces non-conformes.

La non-qualité est alors anticipée, et non subie a posteriori.

Cette technique est applicable sur n’importe quel processus de fabrication, que l’on fabrique des petites ou grandes séries, que l’on fasse du contrôle à 100% ou par prélèvement.

On voit que les gains potentiels sont énormes par application de cette méthodologie.

D’abord initiée par l’automobile pour qui il était vital de ne pas mesurer toutes les pièces (très grandes séries), la technique s’est progressivement étendue à d’autres secteurs comme le médical et l’aéronautique, et plus généralement les fabrications de pièces à très forte valeur ajoutée.

Dans ce dernier cas, on continue à mesurer toutes les pièces, mais grâce à la technique du SPC, des allègements de contrôle vont pouvoir s’opérer, et réduire le taux de non-conformité signifie réduire le nombre de retouches, concessions etc…

Qual@xy SPC a été développé dans cet esprit, à savoir : le logiciel SPC doit être accessible et présenter un intérêt pour tous.

Ainsi, les fonctions avancées de Qual@xy SPC permettent de piloter les activités de :

  • Grandes séries
  • Petites séries
  • Pièces sérialisées ou non
  • Processus multi-empreintes
  • Contrôle par attributs
  • Assemblage avec traçabilité conforme à la norme EN9100
  • Gestion automatique des allègements de contrôle
  • Pour le médical : conformité à le norme FDA 21 CFR Part 11

Au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux métiers, nouvelles pratiques, nouvelles normes, le logiciel SPC Vision évolue pour toujours suivre les utilisateurs dans leurs efforts d’amélioration continue.

Corinne Clesse
CEO Infodream

En savoir + sur Qual@xy SPC

Back To Top
Call Now Button
Infodream